ACSBE – La Place Santé
Vous pouvez prendre votre rendez-vous médical sur internet
Prendre rendez-vous en ligne

DÉÇUS ET EN COLÈRE !

mai 15, 2013adminEditoCommentaires fermés
    Nous ne pouvons exister et conduire notre projet associatif qu’en répondant aux appels d’offres qui financent les actions. Nous ne pouvons pas nous inscrire dans le droit commun car les pouvoirs publics nous maintiennent dans le champ de l’expérimentation. De ce fait, nous sommes dépendants de ces appels d’offres qui circulent et auxquels nous répondons quand ils peuvent nous permettre de réaliser une action qui rentre dans le champ de nos compétences et qui vient étayer le fonctionnement de l’association.

    Depuis plus de 20 ans, nous fonctionnons ainsi et nous connaissons toutes les différences et les variabilités de ces appels d’offres. Nous avons souvent des réponses positives mais nous avons aussi connu des refus. Ces refus peuvent être incompréhensibles au regard de notre proposition d’actions, ils peuvent être irrespectueux quand ils ne sont pas explicités, ils peuvent être aussi injustes quand le projet, mis en regard de l’appel d’offre, est dénaturé.

    Nous venons de connaître cette déception avec le refus d’appel d’offre fait par l’INCA (Institut National contre le Cancer).
    Nous sommes déçus du refus et en colère car la justification qui nous en est donnée révèle une fois de plus la méconnaissance de la réalité qui s’exprime dans ces procédures de financement du travail associatif dans ce pays. Cela concerne aussi bien la forme que le fond.

    Sur la forme :
    Nous ne pouvons que nous réjouir de la délivrance d’une explication qui justifie, du point de vue de l’INCA, son refus de soutenir notre action d’améliorer le dépistage du cancer du col de l’utérus chez les habitantes de la cité du Franc-Moisin.
    On nous explicite que notre projet a été étudié par des « gens » , qui sont ils ? deux rapporteurs ont donné leur avis et c’est de ces avis que le refus est prononcé. En ce qui concerne notre projet l’un, le rapporteur 1, donne un avis positif, le rapporteur 2 un avis négatif. Le constat est cruel, c’est celui qui dit non qui gagne, pourquoi ? Aucune demande de précisions, d’explications c’est comme cela ! Une/un inconnu décide que non. Cette forme de jugement au regard de la situation des femmes du quartier nous semble irrespectueux de notre travail. Certes l’INCA doit avoir ses raisons d’agir comme cela mais nous ne les connaissons pas et nous ne pouvons que regretter de ne pas mieux connaître la règle du jeu avant de répondre à l’appel d’offre,

    Sur le fond :
    Le rapporteur 2 justifie son avis négatif en répondant aux mêmes critères que le rapporteur 1, qui lui, les trouve bons. A la lecture de ces avis, il est évident que la lecture du projet est totalement différente. On perçoit des incompréhensions qui ne peuvent s’expliquer que par une représentation fausse de la nature du projet, d’une méconnaissance de ce qu’est la santé communautaire, que le raisonnement est très médical et peu social. On peut certes, nous reprocher d’avoir mal écrit notre projet, qui n’est lisible et compréhensible que par 50 % des auditeurs, il y a probablement du vrai, mais après 20 ans d’expériences nous ne sommes plus des acteurs naïfs.

    Nous savons que dans l’étude d’un projet d’action de ce type, certains y verront une innovation qu’il faut soutenir, là où d’autres y verront une action imparfaite parce que ne rentrant pas dans les critères standardisés et donc les nôtres seraient mal définis.
    Faut-il donc toujours rentrer dans les normes lisibles par les tenants de l’action classique pour être financé ? Il y a toujours un observateur, un examinateur qui projette son regard figé avec les seuls critères qu’il maîtrise et qui refuse de soutenir l’action de terrain.
    Nous sommes déçus de ne pas pouvoir conduire cette action de santé communautaire, nous sommes en colère car une fois de plus l’effort n’est pas fait pour regarder le travail associatif à partir de ce qui le fonde, mais à partir de ce que l’institution voudrait qu’il soit, c’est-à-dire un effecteur des politiques publiques.

Didier Ménard
Président de l’Acsbe-La Place Santé
Médecin généraliste

Comments are closed.

ACSBE - La Place Santé
Du lundi au vendredi :
9h00 à 12h40 - 13h30 à 19h
Le samedi :
9h00 à 13h00
Consultations médicales
Du lundi au vendredi :
9h00 à 12h40 et 15h à 18h40
Le samedi :
9h00 à 12h40
Médiations individuelles
Le lundi :
9h à 12h - 15h à 17h
Du mardi au vendredi :
9h à 12h - 13h30 à 17h30
Le samedi :
9h à 13h
Web Design MymensinghPremium WordPress ThemesWeb Development

ATELIERS COLLECTIFS

12 mars 201412 mars 2014
    Cher(e)s usagèr(e)s,
    Comme vous avez pu le constater, nos ateliers collectifs ont été suspendus depuis quelques temps, notamment pour des raisons d'effectif réduit. Nous ne vous en avons pas tenu informé sur notre site et nous vous prions de bien vouloir nous en excuser.
    Ainsi, les ateliers reprennent leurs cours doucement et je vous invite à vous rendre sur notre page "Agenda" pour prendre connaissance des prochaines dates. Je vous rappelle que les ateliers sont accessibles à tous sur inscription préalable.
    Pour vous inscrire : 01.48.09.09.01 ou à l'accueil.
    Bien cordialement,
    L'équipe de l'Acsbe.

SYNTHESE – Atelier « Autour des budgets et financement » – Saint Denis – décembre 2013

14 février 201414 février 2014
(Atelier autour des aspects financiers-page à la une.pdf)27 professionnels de Régions et Ile-de-France se sont réunis les 6 et 7 décembre "Autour des budgets et financements", à Saint Denis.
Vous pouvez prendre connaissance de la synthèse de ces 2 journées en cliquant sur "Parutions et publications / Nos publications / Projets et publications collectives / Au niveau national"
Bonne lecture !

RECOMMANDATIONS – « Autour de l’Education Thérapeutique du Patient (ETP) » – Saint Denis – novembre 2013

27 janvier 201427 janvier 2014
Image reco ETP - novembre 2013L'atelier des 8 et 9 novembre "Autour de l'Education Thérapeutique des Patients" a réuni 15 professionnels exerçant en Ile-de-France et en régions.
Vous pouvez prendre connaissance des recommandations issues de ces rencontres en cliquant sur "Parutions et publications / Nos publications / Projets et publications collectives / Au niveau national"
Bonne lecture !

Des envies de cuisiner… et équilibré ?

9 janvier 20149 janvier 2014
LIVRET RECETTES CUISINE - version entrée plats desserts - PAGE DE GARDE
LIVRET RECETTES CUISINE - version entrée plats desserts - PAGE DE GARDE
Ça y est ! 2014 est arrivée, le livret recette 2012-2013 de l'atelier cuisine aussi !

  • Des recettes proposées et réalisées par les femmes, les hommes, les ados et les enfants...

  • Des ateliers animés par Augustine (médiatrice) et Marie (diététicienne)...

  • Un livret réalisé par Rosy, Israël, Chadia, Assimine, Kévin et Princesse...

  • Pour le retrouver, rendez-vous vite sur notre site : onglet "nos actions", "les actions collectives de promotion de la santé", "les ateliers cuisine", "pour plus de folie, de nouvelles recettes !"
    Régalez-vous bien!!!